Découvrez le Centre Stavros Niarchos à Athènes lors de votre voyage en Grèce

Grèce est un pays fascinant très connus par ses fabuleux monuments, ses magnifiques musées, ses belles plages ainsi que son superbe paysage. Une ville pleine de charme et qui possède de nombreux points intérêts, historiques et culturels. Faire un voyage culturel est de mieux connaître le pays et c’est une expérience inédite pour les estivants appréciant les aventures et les découvertes. Vous voulez passer des vacances aventurières ? Préparez-vous d’explorer des vacances en Grèce et profiter de chaque séjour tout en imprégnant de la culture.

La bonne à savoir sur le centre Stavros Niarchos

Le centre Stavros Niarchos est une institution culturelle qui se trouve dans la banlieue d’Athènes. En fait, ce centre conserve de nouvelles installations pour la Bibliothèque nationale de Grèce et l’Opéra national de Grèce. Un endroit immense avec une structure le plus durable, car il comprend également un parc à 170 000 m2. C’est un site hippodrome déplacé sur le complexe hippique de Markopoulo construit à l’occasion de Jeux olympiques en 2004. Cette fondation est le nouveau souffre d’Athènes, achevé en 2016 et remis à la société grecque en 2017. Ce centre permet aux visiteurs de découvrir et de s’informer sur les projets éducatifs et culturels en Grèce. De plus, il offre de nombreux espaces différentes pour la restauration et dispose d’un parking accueilli de 1000 voitures. Des manifestations de tout genre, séminaire, cérémonie, des réunions, des pique-niques et des promenades en famille.

Que trouve dans ce centre Stavros Niarchos.

La fondation Stavros Niarchos est un nouveau temple culturel d’Athènes. C’est un bâtiment aérien de verre et de béton, prolongé dans un canal et dispose d’un toit de 10 000 m2. Dispose un magnifique jardin et offre sur le terrasse une vue panoramique sur la mer et l’acropole. C’est une fabuleuse architecture et de hautes technologies laissées par le richissime armateur grec Stavros Niarchos. Plus de 5 700 panneaux composent une source de l’eau et de l’électricité pour le bâtiment. Le théâtre et ses mûrs de verre amènent un lien entre l’intérieur et l’extérieur, avec des statues mobiles évoluant au rythme des touristes. Le plus précieux est la bibliothèque accueillie d’un million d’ouvrages. Ouvert au public, ce lieu est visitée par des nombreuses personnes qui admirent du parc paysager, la vue panoramique et aime les livres.

Promenade en famille dans le parc de Stavros Niarchos

Chaque année, Grèce attire des estivants en quête de ses splendides paysages éblouis par la nature luxuriante. Destination mythique, ce pays conserve de grands nombres de ruines antiques. De ce fait, pendant vos vacances en Grèce, profiter d’une promenade en famille dans le plus bel espace vert de Stavros Niarchos. 

Le parc de Stavros Niarchos est un nouvel espace verdure précieux à Athènes. Un superbe jardin méditerrané avec d’autres activités fascinantes qui peuvent vous éclater durant la journée. L’odeur dégage sur le jardin sont enivrantes. Se promener dans ce magnifique jardin est un vrai bonheur. Pour une excursion, ce parc dispose de nombreuses zones de repos. Vous pouvez pendre le dîner, le café ou le thé en profitant de la verdure du parc.

Top 3 des plus beaux endroits à visiter aux Philippines

Constitué de plus de 7 000 îles, l’archipel philippin a tant de choses à faire découvrir. C’est la raison pour laquelle le choix de l’itinéraire de voyage aux Philippines peut être une tâche compliquée. Décider de l’endroit où aller en premier peut s’avérer difficile. Afin de vous aider, voici quelques lieux à inclure dans votre escapade aux Philippines.

 Découvrir l’île de Boracay

Faire une escapade aux Philippines sans passer à Boracay est sans aucun doute une expérience incomplète. La raison en est qu’il s’agit de l’une des attractions phares de l’archipel. C’est la destination balnéaire la plus connue du pays avec comme point culminant le mont Luho. Plus d’une douzaine de plages se trouvent dans cette petite île de la région ouest des Visayas. De quoi satisfaire ceux qui sont en quête de détente au soleil sur la plage et d’activités nautiques lorsqu’ils décideront de visiter les Philippines.

À l’ouest de l’île s’étend la fameuse White Beach qui est considérée comme l’une des plages les plus idylliques de l’archipel philippin. À l’extrémité nord de celle-ci, vous trouverez la plage Diniwid qui abrite un promontoire rocheux au sommet duquel vous profiterez de panoramas à couper le souffle. À la pointe de l’île s’étale Puka Shell Beach qui est un site incontournable pour les collectionneurs de coquillages. Pour les explorateurs de grottes, ne manquez pas la plage de Cagban où vous pouvez aussi profiter d’une atmosphère paisible.

Explorer l’île de Cebu

Si vous faites partie de ceux qui sont passionnés de la plongée sous-marine, visiter Cebu devrait figurer dans votre to do list de voyage aux Philippines. Cette île est le point de départ pour accéder à quelques-uns des meilleurs sites de plongée de l’archipel. Ceux-ci regorgent d’une richesse marine avec des coraux colorés et une grande biodiversité. Allant des tortues marines aux requins-baleines en passant par les poissons multicolores, tout y est. Les grottes marines ne manquent pas non plus à Cebu. Véritable attraction pour les photographes, c’est aussi un endroit de choix pour ceux qui veulent plonger dans un endroit unique.

Mais les attraits de Cebu ne se résument pas uniquement à son eau et ses fonds marins riches. La ville de Cebu est aussi un haut lieu d’intérêt qui mérite où vous vous y attardez un peu. De nombreuses attractions touristiques y sont accessibles, comme des musées où vous pouvez faire des découvertes à la fois ludiques et pédagogiques. À environ une heure de route de la ville de Cebu se situe le parc national de Sudlon. Il s’agit d’un parc aux paysages à couper le souffle que vous pouvez découvrir lors d’une randonnée.

Visiter l’île de Bohol

L’île de Bohol est un lieu magnifique où vous serez complètement déconnecté de l’atmosphère urbaine. En effet, sur ce bout de terre au cœur de la région des Visayas aux Philippines, la nature prime. Ce qui est la promesse d’un rythme de vie plus lent, d’une douceur de vivre et d’un dépaysement total.

Parmi les merveilles naturelles que vous pouvez découvrir à Bohol sont les Chocolate Hills de Carmen. Il s’agit d’un ensemble de 1 200 formations géologiques qui est reconnu par l’UNESCO comme étant un patrimoine mondial. Lors de la période sèche, ces formations deviennent brunes et font penser à des bonbons de chocolat. D’où son appellation.

Un autre joyau naturel de l’île Bohol est le tarsier. Il s’agit d’une sorte de primate connu pour ses yeux énormes. Pour découvrir une colonie de cette espèce dans leur habitat naturel, pensez à visiter le sanctuaire de Tarsier aux Philippines (Philippine Tarsier Sanctuary) et la zone de conservation du tarsier (Tarsier Conservation Area).

Pourquoi la vente des véhicules électriques ne décolle pas ? Voici trois raisons avec Noa Khamallah !

Noa khamallah

La crise sanitaire de 2020 a sans doute entraîné une chute des ventes au sein de l’industrie automobile, et plus particulièrement la mobilité électrique. Ainsi, les confinements successifs n’ont pas pu dynamiser la vente des voitures électriques, analyse Noa K. Dans ce contexte, on peut s’interroger sur l’avenir des véhicules électriques et pourquoi ils tardent à se faire une place ?

Continuer la lecture de « Pourquoi la vente des véhicules électriques ne décolle pas ? Voici trois raisons avec Noa Khamallah ! »

Vacances au Canada : 2 des meilleurs parcs d’attractions à découvrir

Canada

S’étendant des États-Unis jusqu’au cercle arctique au nord, le pays à la feuille d’érable est le 2e plus grand pays du monde. De par cette immensité, le pays possède des paysages variés avec de nombreuses étendues sauvages. Cela ne signifie pas pour autant que les attractions canadiennes se résument uniquement aux œuvres de Dame Nature. Le pays dispose aussi d’installations touristiques créées par l’Homme. Vous y trouverez notamment un bon nombre de parcs d’attractions. Pour ceux qui sont à la recherche d’une sensation d’adrénaline des montagnes russes, voici deux des meilleurs parcs d’attractions à découvrir au Canada.

Continuer la lecture de « Vacances au Canada : 2 des meilleurs parcs d’attractions à découvrir »

Noa Khamallah présente 6 raisons pour lesquelles les vélos électriques sont bons pour la planète

Noa Khamallah présente 6 raisons pour lesquelles les vélos électriques sont bons pour la planète

Aujourd’hui, le vélo traditionnel est désormais alimenté par l’électricité, ce qui en fait un vélo électrique . Comme son nom l’indique, il est équipé d’un moteur électrique qui l’aide à se propulser. Noa Khamallah de Charge examine les vélos électriques du point de vue de leur impact environnemental.

Continuer la lecture de « Noa Khamallah présente 6 raisons pour lesquelles les vélos électriques sont bons pour la planète »

Comment faire le plein de sports lors d’une colonie de vacances?

Une colonie de vacances est le rendez-vous des enfants à chaque vacances d’été ou d’hiver. Il s’agit d’un séjour dédié aux enfants et aux adolescents. Ils choisissent le séjour qu’ils rêvent de réaliser avec les compagnons qui leur ressemblent. Mais comment faire le plein de sports lors de ce périple ?

Continuer la lecture de « Comment faire le plein de sports lors d’une colonie de vacances? »

La vie sauvage dans le Désert Libyque et le Sahara

desert-libyqye

Il y a des centaines de millions d’années, le Sahara était recouvert par une grande mer appelée la mer de Téthys. Il y a environ 40 millions d’années, les plaques tectoniques ont progressivement commencé à pousser l’Afrique contre l’Europe pendant 20 millions d’années. Il y a environ 20 millions d’années, l’Afrique est entrée en collision avec l’Europe et a fermé la mer de Téthys.

Alors que l’Afrique continuait à pousser l’Europe, le nord de l’Afrique a commencé à émerger lentement du fond de la mer. Laissant derrière lui un marécage tropical. Finalement, les marécages se sont transformés en vastes étendues de désert brûlant il y a environ 3 millions d’années. Voici l’histoire de la vie sauvage dans le désert Libyque et le Sahara.

Le Sahara préhistorique

Il y a environ 800 000 ans, le Sahara était chaud, humide et couvert de marécages et de végétation partout. Cette période de fortes pluies a duré des centaines de milliers d’années, laissant derrière elle des terres humides et verdoyantes, couvertes de rivières et de lacs, et regorgeant d’hippopotames, de rhinocéros, de crocodiles et d’éléphants, ainsi que trois mégalakes (lacs géants d’eau douce) : un lac était situé en Tunisie (le minuscule Chott el Djerid d’aujourd’hui, l’ancien lac Tritonis) ; le deuxième mégalake se trouvait dans le sud de la Libye (les lacs du Fezzan d’aujourd’hui) ; et le troisième est le mégalake du Tchad. Selon le projet Sahara Megalakes, le Megafezzan est le seul lac qui fournit un enregistrement à long terme du changement climatique dans le Sahara central.

Période glaciaire

Depuis, le Sahara va et vient comme les périodes glaciaires le font ailleurs. Cependant, selon un article publié dans l’Independent Newspaper (8 septembre 1999), intitulé : « L’inclinaison de l’axe de la Terre a transformé le Sahara en un désert », les scientifiques ont découvert que le Sahara a été brusquement transformé d’une terre fertile en un désert après que la Terre ait subi l’un de ses changements périodiques d’orientation entre 9000 et 6000 ans ; pendant lequel son inclinaison a diminué de 24,14 degrés de la verticale à ses 23,45 degrés actuels, et sa position la plus proche du soleil s’est progressivement déplacée de juillet à janvier.

Le documentaire intégré à la fin de cette page montre que le dernier cycle a commencé il y a environ 5 500 ans, après quoi les habitants du Sahara sont partis pour construire la grande civilisation de tous les temps : la civilisation égyptienne le long du Nil. Selon les scientifiques, dans 15 000 ans, l’inclinaison de la Terre fera reverdir le Sahara. Chaque cycle de sécheresse et de verdure dure donc environ 20 000 ans.

Le plus grand désert du monde

Le Sahara est aujourd’hui le plus grand désert du monde, dont la superficie est estimée entre sept et neuf millions de kilomètres carrés (7 à 9 millions de km2), soit environ un tiers de l’Afrique. Les hivers dans le nord subtropical peuvent être très froids et les températures peuvent descendre en dessous du point de congélation, contrairement au sud tropical doux, où il pleut plus en été que dans le nord. De même, les températures sont élevées le jour et basses la nuit. La température la plus élevée au monde a été enregistrée en Libye le 13 septembre 1922, à el-Azizia, près de Tripoli : une température stupéfiante de 136,4 degrés Fahrenheit (ou 58 degrés Celsius). Bien qu’en été les températures atteignent 50 degrés Celsius à l’ombre, et qu’en hiver elles puissent atteindre -9 (moins neuf), la température moyenne sur l’année est d’environ 30 degrés Celsius. Entre le 27 décembre et le 18 janvier, certaines zones du Sahara se couvrent d’une fine couche blanche très semblable au givre, qui rend la surface blanche, d’où le nom de cette période : « Les Nuits blanches ».

Les plantes dans le désert Libyque et Sahara

Plante du désert rampant au sol, avec des calebasses non comestibles, de la taille de petits melons. La sève laiteuse de ces calebasses est utilisée comme remède contre les piqûres de scorpion par les Touaregs locaux. La calebasse est également un purgatif, c’est-à-dire qu’elle nettoie et purifie le corps.

A l’époque préhistorique, le Sahara était nettement plus humide, mais la dessiccation climatique des derniers millénaires a détruit une grande partie de sa faune. La flore du Sahara est estimée à environ 1 200 espèces, composées principalement de xérophytes et de plantes éphémères, avec des halophytes dans les zones plus humides, et des Acacia, Tamaris et Calotropis procera le long des oueds. Cependant, selon une autre étude scientifique, la flore du Sahara compte encore environ 3000 espèces.

La faune du Sahara

La faune du Sahara comprend environ 70 espèces de mammifères, 300 espèces d’oiseaux, dont 90 espèces d’oiseaux résidents, et une centaine d’espèces de reptiles. En raison de la chaleur extrême, la plupart des petites créatures du désert sont nocturnes. Les populations de ces espèces ont été fortement réduites par la chasse excessive et beaucoup sont aujourd’hui des espèces menacées, comme l’autruche, l’addax, certaines espèces de gazelles et le guépard. La plupart des grands mammifères africains qui auraient été présents dans le désert jusqu’à la seconde moitié du XIXe siècle ont aujourd’hui disparu. Certains de ces animaux peuvent être observés dans le parc du Fezzan, ainsi qu’au zoo de Tripoli.

Covid-19 : pourquoi miser sur la relance verte?

Covid-19 : pourquoi miser sur la relance verte?

Une qualité de l’air plus propre, une eau plus saine, une gestion efficace des déchets et une meilleure protection de la biodiversité ne réduisent pas seulement la vulnérabilité des communautés aux pandémies et améliorent la résilience, mais ont le potentiel de stimuler l’activité économique, de générer des revenus, de créer des emplois et de réduire les inégalités.

Découvrez ci-dessous comment la relance verte est une stratégie gagnant-gagnant.

Continuer la lecture de « Covid-19 : pourquoi miser sur la relance verte? »